Sommaire

À l’heure où la sécurité sur Internet devient un enjeu grandissant, l’adresse IP est un outil incontournable car il permet aux fournisseurs d'accès à Internet (FAI) d’identifier les ordinateurs et même des utilisateurs précis. Cette identification est d'ailleurs une obligation légale pour les FAI et, à ce titre, les FAI conservent la trace des adresses IP pendant 1 an pour certains cas.

Zoom sur les adresses IP.

Adresse IP : définition

L’adresse IP est un numéro unique d’identification attribué à toute machine connectée à un réseau informatique utilisant Internet. « IP » signifie d’ailleurs Internet Protocol.

Contrairement à l’idée reçue, les ordinateurs ne sont pas les seules machines disposant d’une adresse IP. C'est le cas également :

  • des modems ;
  • des imprimantes en réseau ;
  • des tablettes ;
  • des serveurs.

Le fournisseur d’accès à Internet attribue automatiquement une adresse IP à ses clients, par l’intermédiaire du relais internet ou « box ». C'est comme cela que le FAI peut établir la relation entre une adresse IP et une personne physique ou morale.

 Différentes catégories d'adresses IP

Adresses IP publiques ou privées

Les adresses IP publiques sont les adresses utilisables sur Internet. Elles sont toutes uniques au monde. Comme pour le téléphone, il est nécessaire que le numéro soit unique afin de joindre exactement la cible recherchée.

Les adresses IP privées ne fonctionnent pas sur Internet : elles fonctionnent uniquement sur les réseaux privés. Elles permettent notamment d’enrayer le phénomène grandissant d’indisponibilité des adresses IP.

Adresses IP fixes ou flottantes

Les adresses IP fixes sont des adresses qui ne changent pas au gré des connexions. Elles sont indéfiniment rattachées à la même machine. À l’inverse, les adresses flottantes ou dynamiques changent à chaque connexion.

Ces adresses fixes sont attribuées à l’aide du serveur DHCP (pour Dynamic Hosting Configuration Protocol), un outil ayant pour mission d’assurer les caractéristiques juridiques de l’adresse IP fixe.

La spécificité majeure d’une adresse IP fixe est sa traçabilité. En effet, ne renvoyant qu’à un seul matériel, elle permet de retracer plus facilement les connexions.

Dans le cadre d’une enquête en cybercriminalité, les autorités peuvent demander aux fournisseurs d’accès de fournir les renseignements concernant la machine à laquelle l’adresse a été attribuée : qui est le titulaire de la ligne, quelles sont ses coordonnées. Les relevés de connexion constituent alors une preuve au soutien de l’enquête.

Pour approfondir le sujet :